Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
{Khalis [compte MJ]}

Khalis [compte MJ]

Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2010

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyMar 13 Avr - 1:05

Franchement le clan shivera avait-il vraiment besoin de ça? Entre les rumeurs récente d'un serpent titanesque qui se baladerait sur les terres du clan, ainsi qu'une autre faisant état d'un groupement de soldat qui camperait dans les divers environnements du territoire shivera, et ajoutez à cela le fait que certaine équipe d'exploration soient en retard depuis plus d'une semaine, et vous obtiendrez une situation très tendue, précisément celle qui régnait en ce moment même sur le clan. Alors si en plus les gouvernements y mettait du siens, soyons franc, ça allait commencer à mal tourner cette histoire.

Lors de la première détonation tous les yeux, humains comme animaux se tournèrent vers le cœur de la ville, pour ne voir qu'un grand flash aveuglant quelques seconde après, un problème de plus s'annonçait et cela n'était du goût de personne... absolu personne. Même les choses les plus profondément terré dans la jungle du clan ne voyait pas cela d'un bon œil... En effet qui pourrait être satisfait de voir des boules de feu foncer vers lui?

Une minute... ne parlions nous pas de jungle un peu plus tôt? Si? Et n'avons nous pas écrit feu un peu plus loin? Si? Jungle + boule de feu donc? N'aurions nous pas un léger probable sur les bras messieurs dames? J'ai bien peur que si car malheureusement une boule de feu de la taille approximative d'une armoire s'abattit en plein cœur de la forêt déclenchant dans la foulé un superbe incendie et la panique des animaux des environs, dont la nervosité alimentait déjà les arguments attestant de la véracité des rumeurs signalé un peu plus haut.

Bon donc récapitulons: Nous avons un feu de forêts, un ciel parfaitement clair, donc on peut se brosser pour de la pluie, et des hordes d'animaux paniqué qui se baladent dans tout les sens au sens des endroits près desquels sont tombé nos amies les boules de feu... Bon les gars, je crois que la chose peu se résumé ainsi: pas de bol, parce qu'il va falloir amener un animal capable d'éteindre l'incendie sur place, et s'assurer de la sécurité du dresseur de l'animal. Et devinez qui s'y colle?

Allez messieurs, dames, en piste, rassemblez le maximum d'objet utile que vous pouvez et amenez vos meilleurs animaux et allié avec vous, car les jungles de Khalis n'ont pas vraiment les intrus dans leurs cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Tael Lumenia}

Tael Lumenia

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage
Relations:
Inventaire:

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyMar 13 Avr - 3:21

    Calme et verte, on n’aurait put qualifier autrement une journée normale Shiveraine. Certes, calme était une notion plutôt abstraite qui dépend fortement de qui prononce ce mot car une journée calme d’un militaire n’était pas forcement la même que celle d’un civil, celle d’un commerçant ne serait pas la même de celle d’un marin de haute mer…une journée calme pour les basse-gens Shiverains n’était pas celle d’un chef de famille. Pour Tael, c’était un peu le train train quotidien. Certes, des brigades n’étaient pas encore rentrées alors qu’elles auraient dû le faire depuis des heures ou des jours, on avait signalé un serpent géant se baladant dans les grandes plaines Shiveraines et quelques campements de soldat inconnus avaient étés repérés en divers coins du territoire. Tout cela pouvait sembler dérangeant pour ne pas dire inquiétant pour le premier venu mais ce n’était là que quelques éléments commun dans une journée commune à tel point qu’en temps donné, ce genre d’informations ne filtraient pas et la population n’avait donc pas à s’inquiéter, bien qu’il y avait fort à parier que la plupart d’entre eux soit encore à même de savoir se défendre seuls contre une éventuelle menace de la nature peut importe sa forme (animal ou végétale). Les Shiverains vivaient après tout en communion avec cette nature hostile depuis la nuit des temps.

    Mais vous pensez bien que je ne resterais pas là à vous compter ce qui est coutumier chez un chef de famille Shiverain mais bel et bien parce que justement aujourd’hui quelque chose allait faire que cette journée soit particulièrement non-coutumière et cette dites chose se produisit vers les quinze autant que l’on pouvait en juger à la position du soleil au dessus de la cime des arbres pluri centenaires de la jungle. Alors qu’est ce qui est arrivé ? Zorro ? Non. Vers les quinze heures, une forte lumière vint éblouir au dessus du Quartier Gouvernemental le ciel déjà irradiant de soleil et une boule de feu se forma puis se désagrégea en plusieurs parties qui partir en des directions opposées et je vous laisse où atterrit l’une de ces boules….oui vous l’avez ? C’est ça : tout droit au cœur de la jungle sur les terres Lumenia ce qui n’était pas spécialement pour plaire à son actuel chef qui avait vu toute l’action se dérouler sans pour autant faire preuve de la moindre émotion….on en viendrait même à croire parfois que cet homme, ce patriarche Lumenia avait un visage bloqué sur le mot impassibilité ce qui était tantôt rassurant, tantôt inquiétant. Mais quand on connait un peu l’homme, on aurait put distinguer un léger rictus de consternation mêlé de rage envers les instigateurs de cette ‘attaque’ volontaire ou non.

    Les bêtes devenaient folles et des volutes de fumées commençaient déjà à s’élevés parmi les arbres au plus profond au plus profond de la forêt. L’incendie prenait de l’ampleur et si les Shiverains n’agissaient pas le plus rapidement possible, on pourrait bientôt dire adieu au quartier ouest tel que nous le connaissions….ce qui ne serait pas forcement pour déplaire au autres clans mais causerait un grand désarroi parmi ceux qui se servait des terres accidentés pour faire passer aussi clandestinement qu’illégalement des marchandises d’origines plus ou moins douteuses en terre Ataraxienne. Cela, il fallait l’éviter à tout prix mais rentrer dans la jungle sans préparation n’était que pur folie. Tant de choses à faire et si peu de temps…mais les grands chefs n’étaient pas désignés seulement pour leur lignage, le caractère et les capacités comptaient tout autant. Pour Tael, tout prenait forme en sa tête.

    Lors de ‘’ l’incident ‘’, il se trouvait dans la cours de son manoir, suivit de près par celle qui lui servait en règle générale de garde du corps. Sans un mot, il s’empressa de courir vers le bâtiment qui abritait les brigades de sécurité qui restaient toujours en faction dans la zone d’habitation dans la jungle. Là, il s’empara de la corne d’appel de laquelle il tira une note grave mais puissante qui semblait s’insinuer entre les arbres pour pénétrer au plus profond des terres. Quelques secondes passèrent et les cornes d’appel des autres zones d’habitations Shiveraines répondirent : des brigades de soutien allaient arrivés mais en attendant, il devrait se débrouiller avec ce qu’il avait sous la main..soit à peine trois ou quatre brigades, une vingtaines d’homme en somme.

    Ismaël, chez Adner en Skatang. Besoin de Skatang et de tout ce que tu pourras trouver pour éteindre le feu.
    Roy……ROOOOOOOOY


    Tandis que Ismaël s’en aller vers le Manoir prendre un des animaux volants, un homme déboula d’une rue proche et s’arrêta près de Lumenia. Les galons sur l’épaulière pouvait démontrer son appartenance au groupe des seuls gradés dans les forces Shiveraines : les Chefs de Sections.

    Va voir chez les Montagnards si tu trouves du matériel qui pourrait nous être utile. Si tu ne trouves rien, ramène de l’explosif, beaucoup d’explosif …qu’importe si notre budget en pâti. Il doit rester un Skatang pour toi dans la réserve du Manoir.

    Tout commençait à s’organiser mais restait encore le problème de l’ampleur que l’incendie allait prendre. Certes, Tael avait envoyer Ismaël chercher des animaux qui pourrait être utile chez Adner mais cela sera-t-il suffisant ?

    BRIGADE !, la brigade de zone d’habitation arrivait et ce serait eux qui dirigerait les opérations de logistiques, je pars devant en reconnaissance aérienne. Les trois premières brigades qui arrivent prendront les Skatang qu’Ismaël ramènera et me rejoindront. Ne rentrez pas dans la jungle à pied sans un minimum de cinq brigades. Roy mènera les troupes terrestres. Dites lui de former des brigades depuis réserves s’il en a besoin pour partir vite. Il prendra Khalad avec lui et s’il y a des civils volontaires, donnez leurs des haches et des pelles : ils partiront avec Roy aussi.

    A peine eu-t-il finis de donner ses instructions que ses pas le ramenèrent vers le Manoir où il prit le dernier Skatang disponible et s’envola vers le lieu d’atterrissage de la boule de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Ismael Arundhati}
Terrienne.
Terrienne.
Ismael Arundhati

Messages : 53
Date d'inscription : 06/11/2009
Localisation : Mate Tael *W*

Feuille de personnage
Relations:
Inventaire:

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyLun 19 Avr - 0:39

En plus de pouvoir savoir où taper pour tuer des grosses bestioles baveuses, Ismael avait acquérait quelque chose d’autre grâce à son « voyage » sur cette stupide planète : La capacité très étrange et oh combien utile de ne JAMAIS être surprise. Non mais parce que dans le bled de Shivera il se passe toujours des choses aberrantes chaque jours. Les moments de repis étant rare et précieux… parfois son statue de punchingball manquait à la jeune métis. Au moins elle avait du temps pour elle et soigner ses cocards. Du temps pour méditer sur le but de la vie… mais qu’est ce qu’elle racontait ? A croire qu’on peut jamais être tranquille
Alors lorsque ce qui semblait être une attaque de météorites en flammes se produisit en pleine journée alors que la voyageuse vaquait à son occupation favorite (à savoir suivre comme son ombre son maitre en cherchant à engager une discussion)… elle se contenta de soupirer, prise d’une lassitude sans nom et d'oublier le mouvement de surprise que tout individus aurait eu.
C’était une longue journée qui s’annonçait et qui serai, à ne pas douter, pleine de fumée et de mecs crasseux et puants la sueur qui lui crierait dessus pour de multiples raisons. Longue journée forcement, car les ennuis s’accumulaient si rapidement dans cette partie de la ville que tout devenait catastrophique en moins d’une heure. Parce que forcement quand des météorites décident de s’écraser (ce qui était plutôt peu courant , peut etre même une sorte d'inauguration... devait elle sortir le champagne?) il fallait que sa retombe obligatoirement dans une zone qui prenait feu. Tomber dans un lac ? NAAAAAAAN trop simple… c’était moins drôle forcement ! Donc l’incendie produisait un mouvement massif de créatures belliqueuses, parce que tomber sur le nid de gentils lapins c’était aussi trop simple… ce qui refilait encore plus de boulot et se finissait par une chasse nocturne à l’heure où les gens normaux dorment. Mais y’avait il seulement des gens normaux par ici ?
A première vue, pas vraiment.
Il suffisait de voir et d’admirer les temps de réactions des individus, les mouvements, l’organisation qui se mettait en place… comme un mécanisme bien huilée composé de centaines d’être humains.
Personne ne semblait surpris, enfin si il l’était, le clan et sa bonne santé passait avant tous les ressentiments possibles ou l'émerveillement devant cette pluie d'étoiles filantes tueuses qui venait s'écraser.
Une attaque de météorites ? Pas de problème ! Je vous tue une loutre géante radioactive en même temps ? Ainsi les gens étaient déjà actifs au bout de quelques secondes. Le temps de flottement et de reprendre son souffle n’existait pas ici. Comme la notion de congé payé ou celle de parler sans hurler sur sa personne.
D’ailleurs, c’était le moment d’agir pour la jeune Ismael vu comment son cher et tendre amour non réciproque se comportait avec elle et indiquait avec la classe d’un général les ordres à suivre. Ordres qui ne changeaient pas vraiment de d'habitude d’ailleurs… et c'était cette même habitude avait finit par donner à la jeune voyageuse la même rapidité et le même sérieux que ses autres collègues shiverains, bien qu’elle ressente contrairement à eux le besoin maladif de dire « non » aux ordres pour rester coller et surveiller le joli derrière de son maitre.
Haaaa le bon personnel est parfois si dur à satisfaire !
Mais tournant les talons, la jeune fille oublia ses rêves de collages et se dépêcha de répondre aux attentes qu’on avait placées en elle. Courant dans les couloirs sans avoir besoin d’utiliser son don pour s’orienter, elle arriva rapidement et sans encombres dans ce qui lui servait de chambre. En effet, le plan de la demeure était déjà inscrit dans sa mémoire. Car si la combi short et les bottes à talon creuse était peut être déjà en place, mais mieux valait il sortir couvert dans ce genre de moment. Saisissant au vol sa veste en cuir qu’elle enfila, elle n’eu qu’à harnacher le reste de ses affaires sans faire de vérifications avant de sortir en trombe vers l’enclos des Skatang.

La force de l’habitude encore une fois…. Ismael savait très bien tout ce qui était sur elle, et cela du bout des doigts : L’arbalete était harnachée à son dos avec son carquois qui contenait exactement 50 carreaux normaux repartit dans le carquois et dans les recharges déjà armée de son arbalète ainsi que 10 carreaux harpon et 10 explosifs.
Le fouet pendait à la ceinture de sa combi-short en cuir avec 5 fumigènes et une dizaine de dague de jets… et ses bonnes vieilles bottes à talon creux qui ne la quittait jamais était remplit, prete à fonctionner. Il ne restait qu’à prendre son sac à dos accrochée au Skatang qu’elle avait l’habitude de prendre durant ce genre de situation.

En parlant de Skatang… elle était déjà arrivée dans l’enclos et avait laissé l’un des dompteurs l’emmener et l’aider à grimper sur sa charmante bestiole. Ismael se permettait mentalement de dire« sa » car c’était le seul qu’elle avait le droit de monter et qui était toujours prêt pour ses missions. Il avait était suffisamment dompté pour pouvoir réagir quasiment seul à beaucoup de problème de vol, permettant ainsi à la jeune fille d’économiser son don et ses utilisations. Ainsi son sac y était toujours attaché et remplit de son matériel de soin et des fioles de poisons et de paralysants. L’un des avantages d’être le voyageur du chef de la sécurité surement.

Passant une main sur la nuque de Skatang, la jeune fille installée sur la scelle trouva les rennes et tira un coup net pour donner l’ordre de s’envoler. Bientôt les mouvements des muscles se firent sentirent sous la peau de l’animal. Toujours aveugle, la voyageuse ressentait les sensations avec plus de précision… la chaleur du corps sous elle, l’odeur de sa monture, le vent frais et vif se chargeant de fumée tandis qu’elle prenait de la hauteur et qu’elle se contenta de prononcer le lieu où elle devait se rendre.

« Chez Adner »

Instantanément le Kaftang se dirigea vers la direction indiqué à grande vitesse, les ailes membraneuses fouettant l’air dans de longs et puissants battements. Les kilomètres de distance ne durerait que quelques minutes…. Le voyage serait toujours aussi court et la jeune fille ne pourrait même pas tenter de profiter du moment présent car la créature prenait enfin une piquée pour atterrir. Attendant que la créature se stabilise, la jeune fille ouvrit un instant les yeux pour prendre une photo mentale. La fameuse demeure d’Adner… ce mec foutait une peur bleue à la jeune voyageuse mais il était suffisamment compétant pour qu’elle se force à l’approcher et à lui demander un dompteur et deux ou trois bestioles (bon en se cachant dans un coin pour ne pas se faire dévorer mais ce n’était qu’un détail). Si bien sur il était présent… ce qui était plutôt rare. Mettant pied à terre, elle traversa la cours après avoir donné l’ordre au Skatang de rester en place. brave bête… il est presque aussi bien dressée que moi .

Une fois à l’intérieur, vu le vacarme et les cris qui fusaient dans tous les sens, la métis aurait normalement peu de problème à réquisitionner l’équipe qui était mis à leurs disposition pour les incendies, le tout dans un temps record.
Dans un petit sourire, la jeune fille savait qu’il n’avait même pas eu 10 min qui venait de s’écouler entre le début de l’attaque des gros méchants astéroïdes enflammés et son arrivée ici. Utilisant de nouveau son don un instant, elle jetta un rapide regard pour voir si rien d'utile ne pouvait être pris en plus et cria pour se faire entendre dans la tumulte.

Equipe d'incendie dans la cours!

La routine habituelle quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Cyan Hur}

Cyan Hur

Messages : 8
Date d'inscription : 06/03/2010
Localisation : Là!... Heu non Ici!.. Non, là! Raaf, enfin bon quelque part dans le coin!

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyDim 25 Avr - 3:14

Le hasard fait bien les choses, et parfois aussi il les fait mal (et oui tout le monde peut se tromper). Ainsi, alors l’après midi battait son plein et que le soleil chauffait la zone des enclos Shivera, Cyan se trouvait à s’occuper des Aquadactyles alors qu’il n’était normalement pas affecté aux créatures volante.
Créatures volantes à l’aspect de lézards gigantesques pourvus d’ailes à fine membrane, les Aquadactyles étaient connus pour leur caractère féroce et leur sens de l’humour très approximatif. Mais le clan Shivera affectionnait particulièrement ces créatures malgré la difficulté à les dompter. En effet ces reptiles volants avaient l’étrange particularité de pouvoir ingurgiter une quantité impressionnante d’eau et de la recracher sur les cibles qu‘on leur désignait, ou sur les personnes qu’ils jugeaient importunes.
Cyan s’efforçait donc depuis le début de la matinée de calmer deux Aquadactyles en période de conquête de territoire qui s’affrontaient à grand coup de dents et de griffes. Tâche qui se trouvait peu aisée, et compliquée par le fait que les créature faisaient plus du double de sa propre taille, et sans l’aide des Fleurs Parasites, le jeune dompteur auraient sûrement déjà l’apparence d’un morceau de steak régurgité par un fauve.

« Astaor ! Tu vas te calmer oui stupide lézard ! » s’époumona une fois de plus le jeune shiverain qui, à cheval sur la créature, essayait tant bien que mal de saisir une des fioles de graines calmantes à sa bandoulière tout en faisait du rodéo pour ne pas tomber.

Pour la quatrième fois de la journée, l’Aquadactyle avait à s’agiter en poussant des rugissements furieux, les pics de sa tête dressés de façon menaçante.
Arrivant enfin a attraper la fiole et à en ôter le bouchon, Cyan se saisi d’une graine et la jeta à une des plante qui sortait de son bras. Celle-ci l’attrapa au vol et l’ingurgita aussitôt. Commandée par la volonté du shiverain, la Fleur Parasite se dressa alors comme un serpent et frappa le dos de l’Aquadactyle à plusieurs reprises, plantant ses pics dans sa chair. La créature s’agita encore quelques secondes, puis ses moments se firent plus lents et il s’écroula finalement en émettant de faible grondements.
Le jeune dompteur se laissa tomber à terre et respira à grandes bouffées.
Mais alors qu’il reprenait peu à peu son souffle, d’autres rugissements furieux s’élevèrent un peu partout dans l’enclos.
Alerté Cyan jeta un regard alentour. Partout autour de lui les Aquadactyles s’agitaient et feulait de colère, les yeux rivés vers le ciel. Le jeune dompteur tourna vivement les yeux vers l’endroit que regardaient les créatures. Il comprit alors que le nouvel accès de fureur d’Astaor n’avait rien à voir avec la conquête de territoire…
En effet, jaillissant du ciel tel une apparition apocalyptique, un gigantesque projectile enflammé fila à travers le ciel, et y explosa avec une forte détonation. L’explosion, loin de détruire l’étrange projectile, le sépara en plusieurs morceaux incandescents qui retombèrent sur la ville dans toutes les directions. La peau halée de Cyan pâlit de facon significative : l’une des boules de feu venait de retomber sur la forêt du clan ; et la lueur lointaine qui résultait de cette impact ne pouvait signifier qu’une chose. La forêt venait de prendre feu!

Essayant tant bien que mal de calmer les Aquadactyles qui, paniqués, grondaient et feulaient de tout coté, Cyan s’efforça de ne pas laisser sa propre angoisse le submerger. Si la forêt brûlait, c’était tout le clan Shivera qui était en danger. Il pensa un instant à sa mère qui ne pouvait pas se déplacer seule, mais essaya de chasser son image de son esprit, ce n’était pas le moment de se laisser envahir par la panique.
C’est alors qu’une voix l’interpella en dehors de l’enclos. Le jeune shiverain se retourna pour voir arriver un homme qu’il connaissait bien : c’était Danaë, le chef de la section des éleveurs de créatures terrestres, et son supérieur hiérarchique direct.
Celui-ci paraissait agité mais des années d’expérience lui permettaient de garder un parfait contrôle de lui-même.

« Cyan Hur ! » appella t’il.

« Oui ? » répondit le garçon en descendant du dos de l’Aquadactyle.

L’homme arriva à son niveau.

« C’est bien toi qui est en charge des enclos à créatures terrestres ? »

« Heu oui je… »

« Tu est celui qui possède le spécimen « Pararius Fletifer » ? » l’interrompit l’homme.

« Oui, mais… »

« Parfait, tu es muté au poste de cinquième douzième membre de l‘équipe d‘incendie. Tu réponds directement devant Adner. Le douzième membre vient de se briser les jambes hier après une chute de quelques dizaines de mètres et vu la situation, nous n’avons pas le temps ni le loisir de nous montrer difficile.. »

Cyan resta bouche bée devant cette soudaine décision et le poste auquel il venait d‘être désigné. Jamais encore il n’avait quitté les enclos, sauf lorsque certaines créatures récalcitrantes tentaient une fugue. Oh bien sûr il s’était douté qu’un jour il finirait bien par voir autre chose que les cages, mais de là à se trouver membre de la section d’intervention anti-incendies, et aussi immédiatement…
Le voyant ahuri, le chef des éleveurs hocha la tête et daigna donner quelques explications :

« On m’a parlé de toi. Les plantes que tu as de le bras te permettent dit on de calmer la plus féroce des créatures. C’est exactement ce qu’il nous faut dans l’immédiat. Les Aquactyles doivent être menés au cœur de l’incendie et l’éteindre au plus vite. Mais tu sais sûrement à quel point ces reptiles sont difficiles à maîtriser. Les ordres viennent d’être apportés par dame Ismael, et proviennent donc directement du seigneur Lumenia; alors tu as dix minutes pour préparer autant d’Aquadactyles que tu peux en maîtriser. Exécution ! »

Et sur ces paroles fermes, il tourna les talons et sorti de l’enclos. Encore un peu sonné, Cyan se reprit vite. Il se précipita au centre de l’enclos et sélectionna les Aquadactyles les plus robuste, qu’il attacha non sans mal et les guida vers la sortie de l’enclos. Neuf personnes l’y attendaient. Solidement battis, l’œil vif, certains portant des marques de brûlures ou de griffes, ils ne pouvaient être autres que les fameux chasseurs de l‘équipe d‘incendie.
Il ne prirent pas le temps de saluer Cyan autrement que par un rapide hochement de tête et enfourchèrent les montures que le garçon leur avait apportées. Puis il décollèrent en criant des ordres à leurs Aquadactyles et partirent en direction du la demeure d‘Adner, le chef des éleveurs du clan. Cyan se dépêcha de les imiter, et sauta sur le dos de son propre Aquadactyle.
Avec une certaine appréhension, il siffla un coup. Réagissant au signal, le reptile déploya ses ailes et dans un battement puissant, s’éleva dans les airs, suivant ses compagnons…
Le vent filait aux oreilles du jeune shiverain, presque autant que le temps précieux qui s’écoulait. Mais les Aquadacyles étaient des créatures rapides et le voyage, bien qu’il paru interminable à un Cyan peu habitué à chevaucher ce genre de créature, ne dura que quelques minutes. Puis, les uns après les autres, les reptiles ailées se posèrent lourdement dans la cours extérieure.
Jetant un regard autour de lui, Cyan s’aperçut qu’il était loin d’être le seul à lutter contre son état d’angoisse et d’agitation. Partout ou il posait son regard, des gens couraient, criaient des ordres, pestaient, transportaient des objets de toutes sortes… Une ambiance de panique flottait dans l’air.
Le jeune garçon reporta son attention sur ses compagnons de fortunes. ceux-ci s’étaient réunis autour d’une jeune femme au centre de la cours et l’écoutait attentivement, hochant la tête de temps à autre. Cyan se rapprocha et examina l’inconnue avec curiosité. C’était une jeune femme qui ne semblait pas avoir plus de 18 ou 20 ans. En contraste avec le reste des personnes présentes, elle semblait calme et détendue, presque lassée, comme si la situation actuelle n’importait pas vraiment à ses yeux. Plus grande que le garçon, elle avait des cheveux noirs tressés de couettes à l’arrière et un visage peu commun aux shiverains. Mais ce qui frappa (et intéressa) le plus le garçon, ce fut ces yeux: d’un gris pâle et laiteux, ils semblaient s’ouvrir sur un vide et des pensées impossibles à sonder.
N’ayant jamais vu de personnes aveugle, Cyan ne pouvait deviner l’état de cécité de la jeune femme, mais sa curiosité s’en trouva aussitôt éveillée malgré la situation.
Se joignant au groupe auquel il venait d’être récemment assigné, il écouta attentivement les ordres transmis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terkial.skyrock.com
{Khalis [compte MJ]}

Khalis [compte MJ]

Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2010

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyDim 25 Avr - 20:53

De loin les choses pouvaient ressembler à une fourmilières des plus paniqué… pourtant de près chaque chose était à sa place et chacun faisaient ce qu’il avait à faire… mais pourrait-il le faire pendant longtemps encore ? Car peut être le cœur de la forêt n’avait-il pas les mêmes ambitions que la fourmilières humaines… Et comme l’a expliquer Murphy dans sa célèbre loi… un malheur empire toujours… Comment la situation pourrait être pire ? Et bien le meilleur dresseur du clan s’avère être un explorateur ne l’oublions pas… du coup admettons qu’il fasse parties des fameux retardataire… ça y est vous voyez le tableau ? Bieeen on devrait arriver à quelques chose alors.

Les choses se mettaient efficacement en place, cependant les montagnes étaient loin, du coup le matériel réclamé par le chef shivera mettrait du temps à arriver, était-ce vraiment une bonne idée de confier le commandement à celui qui mettrait le plus de temps à revenir ? L’avenir nous le dira, mais si il fallait compter sur des renforts alors il ne fallait pas espérer les voir arriver très vite.

Envoyé chez Adner, Ismael pouvait espérer amener une aide plus rapide à son maître, cependant serait-il à la hauteur de la tache à effectuer ? Car pour le moment seul les espace habité et civilisé du quartier avaient été survolé, mais dans le cas de la zone d’incendie ? Des bêtes parmi les plus dangereuses d’ataraxia serons de sortie, au sol comme dans les airs et soyons franc les aquadactyle ne seront pas en mesure de les combattre et toute personne monté sur un Skatang pour épauler les escouades anti-incendie ne sera pas en train de fournir une aide au sol.

Du côté du chef Lumenia, une constatation s’imposait : les choses étaient mal engagé… L’incendie avait eu lieu au cœur même de la forêt et les oiseaux carnassiers qui vivaient dans le secteur allaient être relativement en rogne après la mort de leurs œuf et de leur petit et même si il se tenait encore très loin de l’endroit qu’il espérait atteindre, il put s’apercevoir au loin que ça et la des arbres s’écroulaient sans avoir été atteint par les flammes, et il était certain d’une chose : Aucun humain ne pourrait être déjà arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Tael Lumenia}

Tael Lumenia

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage
Relations:
Inventaire:

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyDim 2 Mai - 17:23

    Si un constat devait être fait, c’est que la situation était à l’heure actuelle très loin d’être reluisante et qu’elle n’allait très certainement pas en s’arrangeant. Bon il est vrai que s’envoler vers un péril encore non estimé, seul de surcroît, n’était pas la forcement la chose la plus saine d’esprit à faire….elle en était même très loin mais c’était LA chose à faire. Il fallait bien que quelqu’un parte en éclaireur et vu le peu de troupes à disposition, il n’était d’autre choix que de s’auto-octroyer le rôle d’éclaireur suicidaire bien qu’il est quand même un peu abusé d’employer le terme de suicidaire quand la dite personne doit être celle qui connaît le mieux tout la faune, la flore et la topologie de la section jungle du clan Shivera. Se donnant le rôle d’observer des cieux ou du sol la jungle, Tael Lumenia mettait son meilleur homme sur l’affaire : il était le seigneur et maître de ce secteur, l’érudit qui en connaissait tous les secrets….ou presque. Etonnant de savoir tout ce qu’une jungle peut offrir à votre plus grand bonheur….ou non.

    Sur le dos de Skatang, volant dans les cieux avec la grâce de celui qui était en harmonie avec sa monture et la vélocité de celui qui avait avec lui l’expérience, le Seigneur Lumenia se dirigeait à grande vitesse vers le départ de l’incendie. Il en était encore loin mais la ‘pression sauvage’ régnante en était déjà presque écrasante. Pression sauvage ? Oui. Cette sensation irrémédiable de danger omniprésent sûrement dû dans notre cas aux créatures toutes plus apeurées les unes que les autres….N’y a-t-il chose plus dangereuse qu’une créature apeurée mis à part un astéroïde de 10 km d’envergure menaçant de s’écraser tout droit sur Khalis ? Non. Rien. Et c’est pourquoi lorsque des nues de créatures volantes aux yeux révulsés de peur et de haine sortir des hauts arbres à quelques mètres du Seigneur et de sa monture, Tael ne manqua pas d’ordonner un retour stratégique vers la cité Shiveraine pour voir comment s’organiser les troupes aux sols et donner ses nouvelles directives vis à vis de la traversée des cieux.

    Posant le pied à terre et surtout, SURTOUT, s’assurant qu’aucune créature volante n’avait voulut le poursuivre jusqu’à la cité –encore eu-t-il fallut qu’elle puisse rattraper un Skatang à pleine vitesse-, Khalad, fidèle compagnon de Tael vint se frotter contre la jambe de son maître ce qui eu pour don d’apaiser l’homme qui, sans s’en rendre vraiment compte, avait commencé à stresser. Où irions-nous si les chefs commençaient à paniquer ? Des peuples se sont révoltés pour moins que ça.

    Ovis satod sid vani, Khalad
    Allons voir les autres, Khalad.

    Tout le monde s’activait tout autour d’eux. Des troupes ici et là se constituait un solide armement en vue d’entrer dans la jungle et quelques civils avaient ramassés pioches et arcs afin de –respectivement- aider à éteindre le feu et aider à survivre assez longtemps jusqu’à arriver au feu.

    Roy n’était toujours pas rentré et sur ce point fallait se faire une raison : il ne reviendrait pas avant un bon moment et les rapiats des montagnes donneraient le minimum qu’ils pourront donner sans que Roy ne les égorge de colère……Avais-je omis de vous dire que Roy n’était pas du genre à se faire marcher sur les pieds ? Toujours est-il qu’il faudrait compter une bonne heure voir deux avant qu’il n’arrive et pour ce qui est de Ismaël….Shiver lui même ne saurait quand dire elle serait de retour et si elle aurait suffisamment d’animaux susceptibles d’aider. La seule chose pour laquelle Ismaël devra faire montre d’un peu d’esprit c’est pour le retour. Si elle reste là bas à attendre qu’Adner s’organise, ça fera toujours des bras en moins dans le cœur de la jungle… là où les dits bras seront plus que bienvenus. Mais il ne fallait pas traîner plus sinon tout aller se propager. Jetant un coup d’œil aux effectifs en présence, Tael jugea cela suffisant et tous devait partir…entrer dans cette jungle avant que tout ne s’aggrave et que les flammes se propagent jusqu’aux plaines.

    Un ordre, un seul et un convoi se forma, groupe d’hommes, pioches dans le dos et arc bandé à la main, le tout encadré par les quatre brigades section jungles qui avaient accourus le plus rapidement qu’ils avaient put. A l’avant, Tael et un membre de la brigade spéciale mènerait toute la troupe et deux autres membres de cette brigade spéciale fermait la marche et surtout, SURTOUT, surveillaient les arrières. Une chose que Tael espérait ardemment c’est que des brigades d’autres sections arrivent vite pour pouvoir ensuite guider les unités anti-incendie qu’Ismaël…si celle-ci avait bien compris ce que son maître lui ordonnait. Il fallait bien avouer que la voyageuse avait parfois encore du mal avec l’ataraxien et donc, donner des ordres s’avérait par fois rébarbatif…pour ne pas dire capable de brisé le masque d’impassibilité de Tael pour dévoiler un regard charger de rage sourde : Tael était très patient mais voir qu’Ismaël, après avoir passé deux ou trois ans sur Khalis n’avait toujours pas appris l’intégrité du langage Ataraxien et qu’elle ne connaissait pas un traître mot de Shiverain antique qui est pourtant la langue usité par la Brigade Spéciale pour éviter que les commandement ne soit comprises par quelques oreilles indiscrètes.

    Le temps était venu d’entrer et de se faufiler parmi les arbres et lianes en tout genre que possédait cette jungle devenu du fait du feu l’endroit le plus dangereux de tout Khalis (si ça n’était déjà pas le cas avant l’incendie). La troupe se mettait en marche lorsque Khalad rugit. Un œil en arrière et Tael aperçut des nuages de poussière s’envoler près des routes pour les terres des Adner : Ismaël était de retour. Il fallait désormais tout réorganiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Ismael Arundhati}
Terrienne.
Terrienne.
Ismael Arundhati

Messages : 53
Date d'inscription : 06/11/2009
Localisation : Mate Tael *W*

Feuille de personnage
Relations:
Inventaire:

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyDim 2 Mai - 23:03

Je suis en retard, il est déjà moins le quart. Je n’ai pas le temps de dire aurevoir…
Question pour les millions d’Axia, qu’avait loupé la jeune voyageuse durant son rapide voyage ? Où était son maitre ? Où en était le feu ? Y’avait il encore besoin des charmantes créatures qui voyageait avec elle ? Est-ce que cette combinaison ne la grossissait pas un peu ?
Les questions (utiles ou non) se bousculaient dans l’esprit de la jeune fille, revenue sur son Skatang. Le domaine d’Adner finissait de disparaitre rapidement dans son dos, au fur et à mesure que lui puissantes ailes de sa monture battait l’air et montait dans le ciel azur. Le calme avant la tempête… qui aurait put imaginer qu’à quelques kilomètres de là un incendie faisait rage et que sur le plancher des vaches les gens, paniqués, tentaient de combattre les flammes ? Dans l’immensité du ciel, berçait parce quelques brises pas encore viciés par la fumée et les cendres, cette idée paraissait totalement étrange. Bien en sécurité, la jeune fille avait eu le beau rôle encore une fois. Sa première étape de sa mission oh combien complexe venait de se finir, lui permettant de réunir un nombre d’homme et de créatures qui pourraient toujours être utile contre l’incendie. Des gens d’expériences, elle l’espérait fortement. qui savait quoi faire et comment gérer les immenses Aquadactyles… ce qui n’était pas le cas d’Ismael.
Voila la principale source d’angoisse, car si son maitre était partit, elle n’aurait aucune idées de quoi faire de tout ce joyeux monde ni de comment réagir. Mordillant sa lèvre inferieure, la métis esseya de calmer les battements de son cœur et d’ignorer certains murmures dans les rangs. Le stress de l’équipe avait réussit à contaminer la voyageuse qui se sentait gagner sournoisement par la panique. Bien sur… elle ne savait pas ce qui se passait, mais ne pas savoir lui avait permis un certain positivisme, une confiance aveugle dans son maitre et dans ses choix. A présent… sentir que les habitués du coin étaient plutôt pessimistes voir totalement défaitistes n’était pas du tout une bonne chose. Il restait à profiter de ce calme relatif avant de foncer tête baissée dans les ennuis, pas vrai ? Mais les mauvaises nouvelles semblaient vouloir s’accumuler depuis le départ. A peine l’équipe avait elle réussit à se former, que la jeune fille avait dut indiquer la destination, pris en charge le nombre des créatures qu’elle avait passé en cachette au crible de son regard et digérer l’information qu’un nouveau se retrouvait dans l’équipe. Comme si c’était le moment . A ce qu’elle avait compris, le petit nouveau pourrait être d’une grande aide… pourquoi ? Aucune idée… le reste des explications avaient été perdu à cause de son niveau dans cette langue, et demander de plus amples explication autour d’un thé aurait pu être mal vu. ET c’est le temps qui court
Et ouiii… qu’est ce que le temps passe vite quand on s’amuse, surtout en bonne compagnie de gros baroudeurs couverts de cicatrices. Entre l’arrivée d’informations et de nouvelles alarmantes sur des dégâts étranges et dévastateurs, le départ fut encore plus accéléré. L’unique ordre du petit groupe ? Suivre le Skatang de l’aveugle. Niveau simplicité on ne pouvait pas faire mieux. Le temps d’hurler de prendre son envol en formation et déjà la petite équipe accompagnée d’une dizaine d’Aquadactyles avait déjà décollé pour retrouver le groupe de Tael.
Le vol se passa sans problèmes et sans turbulences, la compagnie aérienne de Shivera remercie ses utilisateurs .
Un nuage de poussière se souleva durant l’atterrissage. L’odeur de la fumée était bien plus forte, prenant au nez et un nuage noir se levait au-dessus de la forêt. Sautant de sa monture et s’emparant de son sac, la jeune fille chercha du regard la présence réconfortante de son cher master, réajustant sa tenue et son fouet, laissant aux derniers le temps d’arriver. Profitant du nuage de poussière, elle jeta un rapide coup d’œil : Le second groupe était juste devant eux et avait visiblement remarqué leurs présences. Bien vite les deux groupes se retrouvèrent et Tael prit la parole, donnant comme à son habitude des ordres avec le moins de mots possibles.

« Dix civils et la moitié des Aquadactyles avec nous! Les autres, attendez le Chef de Section Roy Notelfer. Brigade Speciale en guide et arrière garde. Ismaël, près de moi. »

Tiens… le nouveau serait donc avec elle et son maitre ? Intéressant… enfin si il ne faisait pas de bêtises. La jeune voyageuse garderait un œil sur lui au cas où… si elle arrêtait de n’avoir d’yeux que pour son cher et tendre. pas gagné. M’enfin… elle était au coté de son chéri bibi, elle avait son fouet, son sac, son arbalète et son carquois… il ne restait qu’à rentrer dans la joyeuse foret magique en flamme. Recoiffant ses cheveux en une queue de cheval qui laissait quelques mèches sombres sur son regard pour camoufler légèrement l'utilisation de son don.
Dans ce genre de cas il fallait être prête rapidement pour agir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Khalis [compte MJ]}

Khalis [compte MJ]

Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2010

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptySam 22 Mai - 22:34

Les flammes léchaient les arbres à cœur de la forêt, mais ça les shiveras ne pouvaient espérer le voir, contrairement à d’autre… Enfin ce serait bien qu’il n’y ait que ça comme problème n’est ce pas ? Pour Estran les problème étaient beaucoup plus nombreux que ce simple incendie. Premièrement parce qu’il n’était pas vraiment la en toute légalité… il avait globalement omis de demander l’autorisation au maître des lieux… mais cela rajoutait de la difficulté n’est ce pas ? et pour les autre… et bien si on commence a en faire la liste elle s’avérait être longue… trop longue si vous voulez mon avis.



Le convoi des shivera quand à lui progressait tant bien que mal au travers de la jungle, quelques créature éparses courraient dans la direction opposé à la leur mais aucune ne semblait motivé par le fait de s’arrêter pour se repaître de viande humaine … après tout ces braves animaux étaient parfois plus sensé qu’il n’y parait… peut être plus sensé que ceux qui courraient vers le danger pour la survie de leur foyer au détriment de la leur… Mais savaient-ils vraiment ce vers quoi ils courraient ? Non bien sur… sinon ils auraient pris plus d’arme, et pas seulement pour lutter contre les flammes… Mais bon comme dit ce bon vieux proverbe Shivera : c’est au milieu des tigres que l’ont peut devenir un lion… en gros quand vous êtes très mal, c’est le moment ou vous pouvez le plus briller.

D’ailleurs en parlant de difficulté, je crois que vous venez d’atteindre la première d’entre elles : un véritable mur de flamme léchant doucement les branches des arbres et les feuilles, il est gigantesque mais ne semble pas plus virulent que ça, ne se propageant quasiment pas, par contre si le vent se levait et décider de changer cela, il n’est qu’évident de dire que la forêt shivera sera dans sa grande majorité réduite en cendre… mais une chance pour vous, si la météo ne vous offre pas la pluie tant attendue, elle ne vous accable pas non plus avec le vent.

Il est bon cependant de ne pas oublier une chose : vous n’êtes qu’au abords de l’incendie, même si vous passiez des heures pour enfin réussir a repousser ce mur de flamme, il pourrait réapparaître d’une minute à l’autre si vous n’avez pas neutralisé le cœur… réduisant ainsi vos effort à l’image de votre forêt : en cendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Cyan Hur}

Cyan Hur

Messages : 8
Date d'inscription : 06/03/2010
Localisation : Là!... Heu non Ici!.. Non, là! Raaf, enfin bon quelque part dans le coin!

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyDim 13 Juin - 20:54

S’il avait du donner un définition de « situation critique », Cyan aurait sûrement choisi ce moment comme exemple.
Les Aquadactyles, déjà de plus en plus tendus à l’approche de la forêt embrasée, était maintenant en proie à une grande agitation face au mur de flammes. Les cavaliers avaient de plus en plus de mal à tenir leurs montures paniquées par le brasier.
Cyan mit toute son énergie de persuasion pour maitriser son propre reptile. Après de nombreux efforts, celui-ci daigna enfin se calmer un peu et redevint docile.
Le jeune garçon jeta un regard inquiet aux flammes qui léchaient les arbres, détruisant tout sur leur passage. Même sans vent, celles-ci étaient menaçantes et risquaient d’engloutir vite la forêt entière s’ils ne se dépêchaient pas d’intervenir et de ralentir leur progression. Même à la lisière du brasier, la chaleur dégagée était effrayante, Cyan n’osait pas imaginer ce qu’elle serait au cœur même de l’incendie.
Il entendit alors trois des membres de sa nouvelle section se concerter sur sa droite. D’après ce qu’il comprit, ceux-ci semblait projetaient d’encercler l’incendie pour faire reculer les flammes de chaque coté. S’étant mis d’accord sur ce plan, les shiverains envoyèrent leurs créatures au niveau du seigneur Lumenia pour lui exposer leur plan et obtenir son accord.
Cyan réagit après quelques secondes de réflexion: prit d’une soudaine impulsion il talonna sa monture pour qu’elle rejoigne ses compagnons et lança:

« Pardonnez moi, mais je crois que vous faites une erreur. »

Ses compagnons lui lancèrent des regard mi surpris mi outrés.

« Dis donc Hur! réprimanda l’un d’eux. Tu n’es que remplaçant dans cette section! Comment ose tu contredire nos méthodes! »

Cyan se senti mal a l’aise, plus par le regard perçant que lui lança le seigneur Lumenia que par les réprimandes de ses compagnons. Mais il continua malgré tout sur sa lancée:

« Je pense que ce serait une erreur d’encercler le brasier. Les Aquadactyles commencent à être agités. Si nous les rapprochons plus des flammes, ils vont paniquer et devenir incontrôlables. De plus, ces reptiles ont un jet massif, imposant mais peu puissant. Il y a plus d’intérêt et moins de risques à les placer au dessus du cœur du brasier pour tenter d’éteindre le centre de l’incendie. Avec la hauteur, l’eau va se répartir. »

Le jeune garçon avait dit tout cela très vite, comme s’il craignait qu’une interruption ne signe directement son exclusion du groupe. Sa logique lui paraissait juste, mais cela ne semblait pas être de l’avis de ses compagnons qui lui lançaient des regards noirs. Le seigneur Lumenia quand à lui affichait une neutralité déconcertante, ce qui ne retirait rient à la puissance de son regard, regard que Cyan ne pu soutenir, baissant la tête avec malaise.
Tout ce qu’il espérait maintenant, c’est que le seigneur des Shiveras ne trouverait pas son intervention inutile et sa logique stupide. Car après tout, il venait de contredire un plan mis en place par des personnes plus hautes placées que lui.


(Et pardonnez moi du retard ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terkial.skyrock.com
{Tael Lumenia}

Tael Lumenia

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage
Relations:
Inventaire:

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] EmptyMar 29 Juin - 13:44

    Scrutateur, examinateur, les yeux du Seigneur Lumenia se posèrent sur le jeune homme qui venait de prendre la parole. Des paroles sensées mais avait-il seulement réfléchit au fait que peut-être que Tael avait déjà envisagé cette possibilité ? Allez savoir. Mais c’est sur ce genre de réflexions que le jeune avait fait que l’on pouvait –ou non- juger de la valeur de quelqu’un.
    La ‘caravane’ se mettait déjà en branle alors que l’affaire Aquadactyle était encore en cours de résolution… solution qui arrivait cependant, et on aurait put s’en douter, lorsque Lumenia vint se camper à une proximité qui aurait paraître inquiétante du jeune homme.

    A-t-on avis, qui finira dans la panse de l’autre ?, dit le Seigneur en pointant du doigt une nuée d’animaux volant, de ceux qui quelques minutes plus tôt avait regardé d’un air quelques peu inquiétant Tael et sa monture. Skatang sauvage, en colère et sûrement affamé contre Aquadactyle, le résultat du combat était connu d’avance.
    Deux groupes prenant la même direction ne veut pas spécialement dire qu’ils auront le même but.

    Ce qui pouvait passer pour une remontrance ne l’était pas toujours en réalité. Car avec son air sévère, grave, Lumenia ne pouvait communiquer autrement qu’en faisant ce qui ressemblait à des reproches. Mais après tout n’était-ce pas une façon d’être pédagogue ? Lui-même avait été élevé et éduqué de la sorte, à coup de sanction et de reproche…tout comme la nature aurait put le faire et n’est-il pas de notoriété que les Shiverains étaient ceux qui étaient le plus proche de la nature ?
    Tael tourna le dos au dresseur et repartit en avant du convoi, auprès d’Ismaël qui, il en était sûr, n’avait rien dû perdre de l’échange bien que sa compréhension de la langue ne soit pas encore optimale.

    Lui avec nous à l’avant de la colonne de ‘dactyles, son chef avec Roy. Annonce et reviens : on part.

    Et tandis que la Voyageuse s’en allait au petit trot annoncer les derniers changements aux dresseurs, Tael ne pouvait s’empêcher de plonger son regard au plus profond de la jungle, comme s’il espérait repérer au loin la source du mal, le foyer du feu. Mais inutile de vous dire que c’était complètement vain de tenter pareille chose, cependant c’était comme ça que Tael pourrait réfléchir à la situation : en visualisant, en imaginant. Il ressentait cette chaleur insoutenable au toucher de son corps, les irritables nuages de poussière soulevés par les nouveaux vents chauds, les déshydratations conséquente qui ressortirait de cette lutte contre le feu : les Aquadactyles seraient plus qu’indispensable au sol. Le premier groupe s’assurerait de protéger les civils du feu, le deuxième, le groupe de Roy aurait pour vocation d’éteindre par le haut …en priant pour que toutes bestioles volantes soient partit à tire d’ailes loin de ce brasier insupportable.
    Sans daigner y jeter un coup d’œil, Tael entendit des pas près de lui, Ismaël était revenu en compagnie du jeune dresseur.

    Ikos
    Avançons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{Contenu sponsorisé}




1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] _
MessageSujet: Re: 1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]   1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

1ère intrigue [T. Lumenia/ C. Hur/I.Arundhati]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataraxia :: Quartier du clan Shivera (Ouest) :: Le Nid-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit